en / fr /

 

 

La Villa est le premier environnement virtuel conçu pour conserver et renforcer le lien du sujet âgé avec le monde qui l’entoure et pour faciliter ses interactions avec les membres du personnel et de la famille.

L’utilisation de lunettes de réalité virtuelle paraît être une activité individuelle. Mais le partage des expériences entre les résidents, le récit qu’ils en font à leur famille et au personnel, sont des moments de socialisation pendant lesquels le lien avec le résident continue à se construire.

La Villa peut également être utilisée avec les résidents souffrant de démence. Elle a une fonction d’engagement (ou de reprise) thérapeutique et contribue à éviter les syndromes de glissement, le retrait socio-affectif et le repli anxieux.

 

Le contenu de La Villa a été élaboré par des praticiens ayant une longue expérience clinique (psychologues, psychiatres, neuropsychologues, gérontologues).

La Villa a une fonction anxiolytique et antalgique, mais peut aussi être utilisée comme base rééducative.
Si La Villa n’a pas de vocation diagnostique et ne doit pas être substitué à un test de dépistage des atteintes neurocognitives il intègre cependant un outil interactif, adapté des catégories du MoCA (Montreal Cognitive Assessment) et permet d’évaluer la mémoire à court terme, les habiletés visuospatiales, les fonctions exécutives, l’attention, la concentration, la mémoire de travail, le langage et l’orientation dans le temps et l’espace.

Mais La Villa peut également être proposée comme une activité occupationnelle autonome. Sa forme ludique et son environnement visuel et sonore sécurisant permettent de faciliter son usage auprès des résidents.

 

 

 

 

Les fonctionnalités que contient Virtual Age Care sont utilisables séparément. Les exercices cognitifs s’intègrent à l’environnement virtuel pour pouvoir être utilisés de manière graduelle.

La Villa comporte un mode passif dans lequel le résident est spectateur, et un mode actif où il interagit avec l’environnement virtuel.
Le choix du mode d’utilisation se fait en fonction des capacités cognitives du résident. Le mode passif peut constituer une introduction à la Réalité Virtuelle et permettre d’habituer progressivement le sujet âgé à ce nouvel outil.

La Villa s’adapte à son utilisateur. Il peut être proposé à des résidents ne présentant aucune détérioration cognitive comme à des résidents souffrant de démence.

 

 

 

La Villa se lance aussi simplement que n’importe quelle application de smartphone et ne nécessite aucune compétence technique spécifique.
L’ergonomie logicielle de Virtual Age Care facilite sa prise en main rapide par une population peu habituée à l’usage de la réalité virtuelle.
Les vitesses de commande et d’exécution sont adaptées aux seniors. La distribution des commandes permet de palier les difficultés de mouvement dues au vieillissement.

Back to Top