en / fr /

Res Extensa et Santé FormaPro s’associent pour offrir une solution contre les effets pathogènes du confinement lié à la pandémie de Covid 19.

 

La situation pandémique actuelle et ses conséquences sur la vie quotidienne sont difficiles à vivre pour l’ensemble de la population, mais certaines catégories sont particulièrement exposées, comme les enfants, les adolescents, les personnes à faible mobilité, les patients hospitalisés sur une DMS supérieure à trois semaines, les soignants eux-mêmes et les résidents d’EPHAD et sont susceptibles de développer des symptômes traumatiques sur le long terme.

 

Cinq environnements virtuels développés spécifiquement pour lutter contre les effets pathogènes du confinement sont disponibles gratuitement.

 

Ces environnements permettent de réduire l’angoisse liée aux sentiments d’enfermement et d’isolement qui peuvent survenir dans une telle situation. Ils ont été développés par des psychologues cliniciens et des psychiatres connaissant bien les effets psychologiques que produit un confinement imposé.

 

Pour obtenir le lien de téléchargement des applications et le protocole de désinfection des casques VR Cardboard (tout HMD de type Cardboard, à l’exclusion des Google Daydream I & II) et VR Standalone (Oculus Quest, Oculus Go) merci de nous contacter à :

 
CONTACT@EXTENSAVR.COM
 

Applications compatibles avec :
Samsung S8, S9, S10 (+ HMD).
LG G7, G8 (+ HMD). (bientôt disponible)
Oculus Go (bientôt disponible)
Oculus Quest
Pico G2
 

NOTE SUR LE RISQUE DE CONTAGION LIÉ À L’UTILISATION DU MATÉRIEL DE VR

 

La situation épidémique actuelle exige un protocole de désinfection qui permette d’écarter le risque d’une surexposition des bénéficiaires du dispositif au risque infectieux.

En prenant en compte l’analyse de risque de l’European Center for Disease Control and Prevention (ECDC) [1], la position de l’OMS[2] après la déclaration d’USPPI (Urgence de Santé Publique de Portée Internationale) et les préconisations du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) il est possible d’affirmer que :

– La durée et les conditions de survie du SARS-CoV-2 dans l’environnement et sur les surfaces inertes ne sont actuellement pas connues.

– Les coronavirus humains tels que les SARS-CoV ou MERS-CoV peuvent être efficacement inactivés par des procédures de désinfection des surfaces avec 62-71% d’éthanol, 0,5% de peroxyde d’hydrogène ou 0,1% d’hypochlorite de sodium en 1 minute selon l’ECDC. L’analyse de 22 études sur la persistance des coronavirus sur les surfaces inertes confirme cette efficacité[3].

Comme le soulignent l’ECDC et le HCSP, on peut attendre une efficacité similaire pour le SARS-CoV-2.

Le protocole de désinfection existant développé par Res_Extensa est donc théoriquement suffisant pour éviter un accroissement du risque.

Mais le contexte pandémique et les incertitudes sur la survie du coronavirus incitent à suivre la « stratégie de sécurité » préconisée par le HCSP, à savoir :

– Appliquer des protocoles de désinfection validés sur un virus résistant (poliovirus), soit la norme EN 14 476 et l’utilisation de produits détergents-désinfectants pour la pré-désinfection et le nettoyage des dispositifs médicaux par immersion.

– Exclure l’utilisation de matériel de réalité virtuelle pour les cas confirmés de contamination au SARS-CoV-2.

 

[1] European CDC. Interim guidance for environmental cleaning in non-healthcare facilities exposed to 2019-nCoV. https://www.ecdc.europa.eu/sites/default/files/documents/novel-coronavirus-guidance- environmental-cleaning-non-healthcare-facilities.pdf.

[2] Organisation mondiale de la Santé. Nouveau coronavirus 2019- nCoV. https://www.who.int/fr/news-room/q-a-detail/q-a-coronaviruses

[3] Kampf G, Todt D, Pfaender S, Steinmann E. Persistence of coronaviruses on inanimate surfaces and its inactivation with biocidal agents. J Hosp Infect. 2020 Feb 6. pii: S0195- 6701(20)30046-3. doi: 10.1016/j.jhin.2020.01.022.

 

 

 

 

Back to Top